7/10
Home / Tag Islande /

Reykjanes in fire

Ew49njUWYAE6fVD.jpeg Geldingadalur's  showThumbnailsBaula and Litla Baula Geldingadalur's  showThumbnailsBaula and Litla Baula Geldingadalur's  showThumbnailsBaula and Litla Baula Geldingadalur's  showThumbnailsBaula and Litla Baula Geldingadalur's  showThumbnailsBaula and Litla Baula Geldingadalur's  showThumbnailsBaula and Litla Baula Geldingadalur's  showThumbnailsBaula and Litla Baula

La région faisait l’objet d’une surveillance accrue depuis plusieurs semaines après qu’un séisme de magnitude 5,7 a été enregistré le 24 février près du mont Keilir, à la périphérie de Reykjavik.

Ce tremblement de terre a depuis été suivi d’un nombre inhabituel de secousses plus petites -plus de 50.000, le nombre le plus élevé depuis le début des enregistrements numériques en 1991.

L’activité sismique s’est depuis déplacée de plusieurs kilomètres au sud-ouest, se concentrant autour du mont Fagradalsfjall, où du magma a été détecté à seulement un kilomètre sous la surface de la Terre ces derniers jours.

Les émissions de gaz des volcans, en particulier le dioxyde de soufre, peuvent être élevées à proximité immédiate d’une éruption et peuvent constituer un danger pour la santé et même être mortelles. À distance, la pollution peut dépasser les limites acceptables en fonction des vents.

Le gaz “peut causer des troubles et avoir des effets néfastes sur la santé”, a mis en garde l’Agence islandaise pour l’environnement. L’Islande compte 32 volcans actuellement considérés comme actifs, le nombre le plus élevé d’Europe. Le pays a enregistré une éruption tous les cinq ans en moyenne.

La vaste île près du cercle polaire arctique chevauche la dorsale médio-atlantique, une fissure au fond de l’océan séparant les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine. Le déplacement de ces plaques est en partie responsable de l’intense activité volcanique de l’Islande.

L’éruption la plus récente a eu lieu à Holuhraun, commençant en août 2014 et se terminant en février 2015, dans le système volcanique de Bardarbunga dans une zone inhabitée au centre de l’île.

Author
Áslaug Arna Sigurbjörnsdóttir
Albums
Visits
3899
Rating score
no rate
Rate this photo

0 comments

Add a comment